Mis à jour le 28.04.2019

XV congrès mondial de l’UISPP

Icône actu internationale Les Actes de l’intéressante session WS02 du XV congrès mondial de l’Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (UISPP) qui s’est déroulé à Lisbonne du 4 au 9 septembre 2006, viennent de sortir de presse : Scarre C. (éditeur), 2009. Megalithic Quarring, Sourcing, Extracting, and Manipulating the Stones. BAR International Series, 1923, 92 p. Le volume comprend 9 contributions (6 en anglais et 3 en français) concernant le mégalithisme du Danemark, de l’Allemagne, des Pays-bas, de la France et de la Grande-Bretagne.

Les articles abordent successivement :

  1. les processus d’extraction des dalles utilisées (Chris Scarre, p. 3-20) ;
  2. les pierres introduites dans la construction pour des raisons non uniquement fonctionnelles mais apparemment artistiques ou religieuses, ainsi que les modifications secondaires des monuments comme par exemple la transformation d’un dolmen en dolmen à couloir (Torben Dehn, p. 21-25) ;
  3. les sépultures mégalithiques de type hunebedden du groupe occidental de la civilisation des vases en entonnoir (TRB) des Pays-Bas et du nord de l’Allemagne, construites en utilisant de gros blocs erratiques, dont le transport et la mise en place sont abordés (Jan A. Bakker, p. 27-34) ;
  4. Les allées couvertes de Hesse et Westphanie, pour lesquelles des études géologiques permettent, pour la première fois, la provenance et le transport des matériaux de construction (Kerstin Schierhold, p. 35-43) 
  5. La distribution spatiale des bluestones (rhyolites, dolérites et tufs volcaniques) de Stonehenge ainsi que la signification de ces pierres transportées sur près de 250 km (Timothy Darvill, p. 45-52) ;
  6. Les alignements du sud de la Vendée et plus particulièrement l’origine et les méthodes de traction et de levage des blocs qui les composent, ainsi que la signification symbolique de leur aspect fréquemment anthropomorphe (Gérard Beneteau-Douillard, p. 53-58) ;
  7. La carrière du Rocher Mouton, en Loire-Atlantique, avec discussion des techniques d’extraction et notamment du rôle des diaclases ainsi que du chauffage de la roche avant percussion ou encore de la typologie du remontage mental de l’affleurement nucléus (Emmanuel Mens, p. 59-69) ;
  8. L’exploitation de la pierre à des fins mégalithiques au travers de l’exemple de la carrière de la pointe du Souc’h, en Finistère, avec, comme dans l’article précédent, mise en évidence du rôle des diaclases et du caractère opportuniste de la gestion des matériaux de construction par les mégalitheurs (Michel Le Goffic, p. 71-82) ;
  9. La construction des mégalithes vue au travers d’un exemple ethnoarchéologique indonésien récent, avec mise en évidence du rôle symbolique des pierres dans le contexte de compétitions sociales entre groupes et individus (Ron L. Adans, p. 83-92).