Mis à jour le 28.07.2017

Sardaigne : un menhir volé puis retrouvé, nouveau témoignage des périls frappant les mégalithes

Icône actu internationale Sarroch Nuragica des 7 et 9 septembre dernier et L'Unione Sarda du 25 Septembre, dont les textes ont été évoqués par Stone Pages, rapportent que le menhir de San Nicola, dans la commune de Sarroch, au sud de Cagliari, en Sardaigne (Italie), une pierre d’1,9 m de haut qui gisait couchée sur le sol, avait été volée avant la fin septembre de cette année 2015. Heureusement, le 25 septembre, les Carabinieri locaux, prévenus par des amateurs d’archéologie, ont pu mettre la main sur le menhir caché dans une bergerie, dont le propriétaire a été appréhendé avant que le monument ne soit restitué à la commune de Sarroch.

Le menhir de San Nicola

Le menhir de San Nicola

Ce petit évènement, certes mineur au vu de son heureuse issue, est l’occasion de rappeler les périls finalement pas si rares qu’encourent les monuments mégalithiques européens, souvent malgré les mesures de protection dont ils font l’objet. Ainsi récemment, Megalithe.be a, à deux reprises, signalé des problèmes de préservation de tels sites. Dans la chronique du 1 septembre dernier était indiquée la destruction d’une tombe mégalithique confondue avec une table de pique-nique en Espagne, à San Cristovo de Cea, dans la province d’Ourense. Le 11 septembre, Megalithe.be relatait également qu’un agriculteur des Côtes-d’Armor, en Bretagne, venait de retirer d’un de ses champs deux menhirs qui le gênaient. Ces deux exemples, comme la résolution du vol effectué en Sardaigne, soulignent que la nécessaire vigilance quasi quotidienne de tous les amateurs est essentielle à la protection et à la transmission aux générations futures du patrimoine archéologique.