Mis à jour le 21.09.2017

Irlande : un débat stérile à propos de Newgrange ?

Icône actu internationale The Irish Times du 21 décembre 2016 rapporte la récente interprétation de Michael Gibbons, archéologue indépendant, qui prétend que le « piégeage » du soleil au solstice d'hiver à Newgrange n'est pas un phénomène de 5000 ans, mais une « construction » qui aurait à peine un demi siècle et serait le fruit des restaurations effectuées sur le site par le regretté Prof Michael O'Kelly.

Le 24 décembre 2016, le même journal témoigne de l’opposition de quatre archéologues, anciens élèves du professeur M.J. O’Kelly, aux théories formulées dans l’article du 21 décembre. Dans leur réponse, ces spécialistes, Mary Cahill, Ann Lynch, William O’Brien et Elizabeth Twohig affirment clairement que considérer la restauration de Newgrange comme le produit de l'imagination du professeur O'Kelly est un pur non-sens.