Mis à jour le 16.10.2017

Jersey : vandalisme mégalithique et … excuses !

Icône actu internationale BBC News du 8 décembre dernier vient de signaler qu’un dolmen de Jersey venait d’être vandalisé par de nombreux graffitis mais que les auteurs de ce méfait avaient présenté des excuses pour leur bêtise.

Le monument en question est le dolmen du mont Ubé à Saint Clément qui, dans la terminologie anglophone, est un “passage grave”, c’est-à-dire une chambre à laquelle on accède par un long couloir entouré de piliers. Il a été construit entre 3500 et 2800 avant notre ère et ne présente plus de dalles de couverture.

Cet épisode dramatique de la préservation des mégalithes souligne, une fois encore, les risques encourus par le patrimoine archéologique visible de nos regions, comme d’ailleurs du monde entier. Rien qu’en cette année 2015, Megalithe.be a consacré plusieurs chroniques à ce type de problèmes, par exemple à un menhir de Sardaigne volé puis retrouvé ou encore aux deux menhirs retirés d’un champ par un agriculteur dans les Côtes-d’Armor.

Les pierres vandalisées

Les pierres vandalisées