Mis à jour le 02.03.2017

Goult (Vaucluse, France) : le dolmen de l’Ubac, monographie

Icône actu française La Société préhistorique française vient de publier son mémoire 61 sous le titre de «  Le dolmen de l’Ubac à Goult (Vaucluse). Archéologie, environnement et évolution des gestes funéraires dans un contexte stratifié ».

Dirigée par Bruno Bizot et Gérard Sauzade, cette monographie a aussi profité des compétences de Yann Ardagna, Jacques Élie Brochier, Jacques Buisson-Catil, Isabelle Doray, Jean-Baptiste Fourvel, Aurore Lambert, Frédéric Magnin et Sophie Martin.

Le dolmen de l’Ubac a été repéré en 1994, à l’occasion d’une crue. La séquence stratigraphique en relation avec ce monument a permis de préciser l’évolution des apports sédimentaires et du couvert végétal depuis le Néolithique ancien jusqu’à l’âge du fer. La fouille exhaustive du monument a révélé une possible occupation funéraire de la fin du Néolithique moyen précédent la construction du dolmen entre 3300 et 2900 av. J-C. Dans la chambre funéraire, quatre phases d’occupation ont pu être distinguées. Le fonctionnement de cette sépulture ayant accueilli une cinquantaine d’individus de tous âges et sexe et le traitement des cadavres ont pu être restitués pour chacune des quatre phases. L’utilisation funéraire du site prend fin avant 2600 av J-C.

Mémoires de la société préhistorique française, 61 - Paris, Société préhistorique française, 2015 – 248 pages – ISBN 2-913745-61-X.- 30 € + 7 € (port).

La couverture de ce mémoire