Mis à jour le 12.02.2019

Diekirch – les squelettes néolithiques du Deiwelselter

Icône actu internationale Une intéressante étude anthropologique des squelettes néolithiques découverts au Deiwelselter à Diekirch, au Grand-Duché de Luxembourg, vient de sortir dans le tome 29 – curieusement daté de 2007 – du Bulletin de la Société préhistorique luxembourgeoise, p. 179-188.

Rédigée par François Valotteau et Fanny Chenal, cette étude concerne des ossements découverts en 1892 lors des travaux de restauration d’une structure en grosses pierres qui était peut-être bien un dolmen, sans que les fouilles récentes de François Valotteau n’aient pu en apporter la preuve. La pseudo-restauration avait en effet par trop dénaturé le caractère originel du monument. Deux sujets ont été dénombrés, un adulte et un enfant. Deux datations radiocarbones ont été réalisées dans le cadre de l’étude. L’une situe l’enfant entre 4250 et 4040 avant J.-C. en dates calibrées, et la seconde l’adulte entre 3020 et 2880, ce qui pose le problème d’une réutilisation éventuelle d’une petite structure funéraire.

Malgré le caractère incomplet de la documentation présentée et les problèmes d’interprétations inhérents à l’ancienneté de la découverte, cette étude intéressera tous ceux qui se passionnent pour les mégalithes belges, avec Wéris à peine à 80 km au nord-ouest du Deiwelselter.